Vous êtes ici : Événements > Front de l'Ouest > La campagne de France

France, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, 10 mai 1940 - 25 juin 1940

La campagne de France

Le 10 mai 1940, après plus de huit mois, la « drôle de guerre » laisse brutalement place à la bataille de France. La Wehrmacht envahit simultanément les Pays-Bas, le Luxembourg et la Belgique. En moins de six semaines, l'armée française, considérée à l'époque comme la meilleure au monde, est littéralement balayée. Depuis la campagne-éclair de Napoléon contre la Prusse en 1806, jamais une grande puissance militaire n'a été écrasée aussi vite et aussi inexorablement.

La drôle de guerre

France, Grande-Bretagne, Allemagne, 3 septembre 1939 - 10 mai 1940

La drôle de guerre

Le 1er septembre 1939, à 4h45 du matin, sans déclaration de guerre préalable, la Wehrmacht franchit la frontière polonaise. À peine le flot allemand envahit-il son territoire que le gouvernement polonais lance un appel solennel...

Les forces en présence

Europe occidentale, mai 1940

Les forces en présence

En 1939, les stratèges français estiment la défense supérieure à l'attaque, l'équilibre ne pouvant être rétabli qu'en jetant dans la balance le poids d'un énorme matériel, notamment l'artillerie...

Le Plan Jaune

Allemagne, septembre 1939 - mai 1940

Le Plan Jaune

Le 27 septembre 1939, le jour même de la capitulation de Varsovie, Hitler convoque à la chancellerie les chefs des trois armes de la Wehrmacht et il leur confirme son intention d'attaquer à l'Ouest le plus tôt possible. D'après lui, le temps presse...

L'invasion des Pays-Bas

Pays-Bas, 10 mai 1940 - 15 mai 1940

L'invasion des Pays-Bas

Le 9 mai 1940, de la mer du Nord à la Moselle, les forces armées allemandes se massent à la frontière et s'apprêtent à attaquer. Le lendemain, à l'aube, les armées du Reich pénètrent simultanément aux Pays-Bas, en Belgique et au Luxembourg...

Le bombardement de Rotterdam

Pays-Bas, 14 mai 1940

Le bombardement de Rotterdam

Le plan d'invasion des Pays-Bas vise à briser la résistance des troupes néerlandaises le plus rapidement possible pour permettre aux troupes allemandes d'entreprendre des opérations en France et en Belgique...

La capture du fort d'Eben-Emael

Belgique, 10 mai 1940 - 11 mai 1940

La capture du fort d'Eben-Emael

Ouvrage défensif le plus septentrional de Liège, Eben-Emael occupe une position stratégique de premier plan : il défend le canal Albert, les routes partant de Maastricht vers l'ouest et surtout des ponts d'une importance capitale...

L'invasion de la Belgique

Belgique, 10 mai 1940 - 28 mai 1940

L'invasion de la Belgique

Il aura suffi de quatre jours à la XVIIIe armée du général von Küchler pour écraser l'armée hollandaise. Pendant ce temps, la VIe armée du général von Reichenau remporte des succès considérables sur le front belge. À 5 heures, le 10 mai, une grande partie des avions belges a été détruit...

La percée de Sedan

France, Belgique, 10 mai 1940 - 16 mai 1940

La percée de Sedan

L'attaque au nord de la Belgique n'est conçue que comme une manœuvre de diversion destinée à attirer le corps expéditionnaire britannique et les puissantes forces françaises stationnées dans les Flandres. L'offensive principale doit se dérouler plus au sud, dans les Ardennes...

La bataille de Montcornet

France, 17 mai 1940

La bataille de Montcornet

D'après les dernières informations dont dispose l'armée française, les chars allemands se trouvent aux environs de Montcornet. Sur l'axe Laon-Montcornet, la 4e division cuirassée française du colonel Charles de Gaulle, dont certains éléments avancés sont au contact...

La ruée vers la mer

France, Belgique, 16 mai 1940 - 20 mai 1940

La ruée vers la mer

Après avoir percé le front français à Sedan, les Panzer s'engouffrent dans la brèche, mettant en déroute de nombreuses unités françaises. L'immense majorité de la population est tenue dans l'ignorance du cours réel des événements...

La bataille de Dunkerque

France, Belgique, 21 mai 1940 - 4 juin 1940

La bataille de Dunkerque

Après avoir percé le front français en son centre, les Allemands entreprennent un gigantesque mouvement en forme de coup de faux qui aboutit à l'encerclement des armées alliées du Nord, lequel est totalement réalisé le 20 mai...

La bataille de la Somme et de l'Aisne

France, 5 juin 1940 - 11 juin 1940

La bataille de la Somme et de l'Aisne

Au début du mois de juin, l'armée française est très affaiblie par les pertes qu’elle vient d'enregistrer. Elle a perdu 24 divisions d'infanterie, dont 13 d'active, comprenant 6 divisions motorisées sur 7...

La chute de Paris

France, 11 juin 1940 - 14 juin 1940

La chute de Paris

Dans la nuit du 10 au 11 juin, le gouvernement évacue la capitale. Les convois ministériels atteignent la Loire aux premières heures de la matinée. Les ministères se dispersent à travers la Touraine...

L'effondrement

France, 14 juin 1940 - 25 juin 1940

L'effondrement

Le 14 juin 1940, aux premières heures du jour, les Allemands font leur entrée dans la capitale et défilent aux Champs-Élysées. Les divisions de Panzer continuent à s'enfoncer vers le cœur du pays...