Vous êtes ici : Armes et armements > Italie > Carro Armato M13/40

Chars moyens

Carro Armato M13/40

Début 1940, l'Armée italienne ne disposait que du Carro Armato M11/39 pour affronter ses ennemis. Malgré sa date de conception récente, l'architecture de ce blindé était considérée comme obsolète. En effet, son armement principal était placé en encorbellement, ce qui réduisait sa réactivité au combat. Le char devait être orienté vers sa cible afin qu'elle se situe dans l'axe de tir du canon. De plus, son canon de 37 mm avait une puissance de feu insuffisante. Les ingénieurs de la firme Ansaldo-Fossati se mirent à travailler sur un blindé plus performant, le Carro Armato M13/40.

Pour gagner du temps, les ingénieurs italiens reprirent le châssis et la suspension du M11/39. Afin de mieux répartir le poids, la caisse fut rallongée de 20 centimètres et élargie de quelques centimètres. Une nouvelle tourelle devant accueillir le Cannone da 47/32 M35 ainsi qu'une mitrailleuse coaxiale de 8 mm fut mise au point. L'armement principal était une copie du canon de 47 mm modèle 1935, conçu par la firme autrichienne Bohler. Cette arme était aussi utilisée par les formations d'infanterie de l'Armée italienne, ce qui devait faciliter le ravitaillement en munitions. Toutefois, cette tourelle ne s'adaptait pas sur la plate-forme du M11/39. Les ingénieurs furent alors obligés de redessiner la superstructure.

Le train de roulement du M13/40 était constitué d'un barbotin à l'avant, d'une roue tendeuse à l'arrière, de trois rouleaux porteurs et de 16 galets, cerclés de bandage en caoutchouc, pour mieux amortir les chocs et filtrer les vibrations. Sa suspension était identique à celle de son successeur et était constituée de quatre chariots, reliés grâce à deux tampons élastiques à des lames semi-elliptiques. Afin de mieux répartir les tâches au sein du véhicule, l'équipage se composait désormais de quatre hommes, contre trois pour le M11/39. Le M13/40 fut équipé d'une double mitrailleuse Modello 38 de 8 mm, à l'avant, montée sur un support à rotule. Le toit de la tourelle fut muni d'un support pouvant accueillir une arme automatique de 8 mm dédiée à la protection anti-aérienne. Le blindage fut revu à la hausse. Désormais, la cuirasse atteignait la valeur maximale de 42 mm. Mais, l'industrie italienne, étant dans l'impossibilité de produire des tourelles ou des coques moulées, toutes les plaques d'acier furent maintenues en place par des boulons coniques, pour la partie haute, et des rivets, pour la partie basse. La masse du blindé passa alors de 11 à 14 tonnes. Pour faire face à cette prise de poids, il fut doté d'un moteur 8 cylindres diesel SPA TM 40 d'une puissance de 125 chevaux. Le premier exemplaire du Carro Armato M13/40 sortit des usines à la fin mars 1940. Cet engin devint le principal char de combat de l'Armée italienne.

Le Carro Armato M13/40 avait de nombreux défauts. Les plaques d'acier étaient de mauvaise qualité et elles manquaient de résistance à la tension. Sous l'effet d'un impact, elles avaient tendance à se montrer cassantes. De plus, les boulons et les rivets pouvaient constituer des projectiles mortels pour l'équipage lors de coups au but adverse. Le dessin des meurtrières aménagées dans le bouclier fixe était très vulnérable au ricochet. L'absence de suspension moderne obligeait le blindé à aborder les obstacles avec précaution et le rendait particulièrement inconfortable. Son train de roulement était inférieur à celui des chars allemands ou de ses adversaires. Il disposait également d'une faible vélocité, ce qui obligeait les M13/40 à manoeuvrer avant les chars allemands, afin de compenser le différentiel de performances. Mais, le M13/40 avaient aussi des qualités. Étant conçu pour évoluer en milieu montagneux, sa capacité à franchir une pente était supérieure aux chars de cavalerie britanniques. De plus, il disposait d'une autonomie correcte de 200 km sur route et d'un puissant canon de 47 mm, du moins contre les chars alliés de première génération. Lorsque le M13/40 débarqua sur le continent africain, à l'automne 1940, au niveau technique, il se révéla être supérieur aux Crusader grâce à son armement. Mais le M13/40 ne tarda pas à être surclassé avec l'arrivée d'engins dotés d'un armement supérieur.

// Profils couleur

Carro Armato M13/40

// Spécifications techniques

Carro Armato M13/40
Type char moyen
Nb d'exemplaires produits 779
Équipage 4 hommes
Poids 14 tonnes
Longueur 4,94 m
Largeur 2,21 m
Hauteur 2,38 m
Motorisation Moteur: Fiat SPA 8 TM-40, diesel 8 cylindres en V, refroidi par eau
Puissance: 125 cv à 1900 tr/mm
Vitesse maximale Route: 32 km/h
Tout-terrain: 14 km/h
Autonomie Route: 199 km
Tout-terrain: 88 km
Blindage Frontal: 30 mm
Latéral: 25 mm
Arrière: 25 mm
Mantelet: 42 mm
Tourelle frontal: 37 mm
Tourelle côtés: 25 mm
Tourelle arrière: 25 mm
Armement Principal: Cannone da 47/32 M35
Secondaire: 3 à 4 mitrailleuses de 8 mm Breda M38
Radio RF.1CA